mardi 12 septembre 2017

Petite visite...

 

...oOo...

Une petite visite par ici ?

Oui, ça fait des lustres que je ne vous ai pas parlé d'autre chose

que de tricot ou de montagne... :)))

***

Et pourtant, pour celles qui me suivent depuis longtemps,

vous le savez bien que j'ai une toute autre passion que les mailles...

Ce matin nous avions une rencontre RVB

(rendez-vous avec la Bible)

L'une de mes amies se "plaignait" de ne pas savoir bien prier,

c-à-d de ne pas savoir  tourner, formuler de jolies prières...

Mais de jolies prières pour qui ?

Pour les oreilles des autres autour de la table (ou à l'église),

ou bien de jolies phrases pour le coeur de Dieu ???

C'est alors que m'est revenue une petite histoire lue dans un calendrier biblique

il  y a déjà pas mal d'années...

 

Je vous la partage... :)))

 

Un soir, un pasteur, assez soucieux, disait au concierge de son église :

- Je suis tracassé par le fait que chaque jour à midi, depuis des semaines, un pauvre vieux, aux habits râpés, entre dans l'église. Je peux le voir depuis la fenêtre du presbytère : il s'avance vers le chœur, il n'y reste que quelques minutes, puis il ressort. Cela me paraît bien mystérieux et je m'inquiète de peur qu'il y ait un vol ou une dégradation. J'aimerais bien que vous puissiez l'interroger.

 

IMG_2494B

 

Le lendemain, et plusieurs jours de suite, le concierge vérifie qu'en effet ce pauvre visiteur, sur le coup de midi, entre dans l'église pour un court moment, puis sort sans hâte. Il l'accoste enfin :

- Bonjour. Je vous vois venir très régulièrement à l'église. Savez-vous que vous êtes un des plus fidèles paroissiens ? 
- Je viens prier, dit tranquillement le vieil homme.

- Allons donc ! Vous ne restez pas assez longtemps pour cela. Vous allez seulement jusqu'à l'autel puis vous repartez. Qu'est-ce que cela signifie ?

- C'est exact, reprend le vieil homme. Mais, voyez-vous, je ne sais pas faire une longue prière. Pourtant, je viens chaque jour à midi et je lui dis simplement :

" Jésus... c'est Simon ! "

Puis j'attends une minute et je m'en retourne. C'est une petite prière, mais je crois qu'il m'entend.

 

IMG_1217B

Peu après, le pauvre Simon est renversé par un camion. On le transporte à l'hôpital. Là, malgré les efforts du personnel, beaucoup de malades sont grincheux et irrités, se plaignant du matin au soir. Mais voilà qu'un jour, une infirmière entend un éclat de rire ; elle s'étonne et demande :

- Qu'est-ce qui se passe ? Vous voilà aujourd'hui de bonne humeur comme je ne vous ai jamais vu !

- Oh, c'est à cause du vieux Simon ! Il souffre, il a mal, mais jamais il ne se plaint. Il est toujours joyeux, content, patient. Il parle à chacun de nous, il écoute, il nous donne du courage.

L'infirmière se dirige vers le lit de Simon :

- Vous avez fait un miracle, vous faites envie à tous, vous êtes toujours heureux et joyeux, malgré vos douleurs. C'est formidable, merci !

- Comment ne le serais-je pas, répond Simon, c'est grâce à mon visiteur, lui me rend heureux jour après jour.

- Votre visiteur ? Mais, Simon, il n'y a jamais personne qui vient vous voir, vous êtes seul du matin au soir, je n'ai rencontré aucun membre de votre famille ni aucun ami. Alors quand vient-il ?

- Tous les jours à midi, répond Simon dans un élan joyeux, il se tient, là, au pied de mon lit. Je le vois, il me dit:

" Simon... c'est Jésus ! "

***

 

Je vous laisse méditer cette petite histoire en vous partageant encore que nombre de fois je fais ma liste au Seigneur, Lui disant tout ce qui me pèse, tout ce qui me dérange, tout ce que j'aimerais voir changer...

Mais, immanquablement, je termine en lui disant :

Oublie tout ce que je viens de te dire et fais comme tu veux.

Toi seul connais réellement mes besoins et mon coeur...

 

IMG_3017

Seigneur Jésus, c'est moi... Mamie-Thé

***

:)))

 

Posté par MamieT-Bergamote à 03:18 PM - - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags : , , ,


samedi 28 janvier 2017

Il n'est jamais trop tard...

...oOo...

On l'a souvent oublié, autrefois le tricot était une affaire d'hommes...

Ce sont eux qui tricotaient les filets des pêcheurs...

Ce sont eux qui tricoteront les fameux pulls bien chauds des marins anglais...

Ce sont eux qui inventeront les premières machines à tricoter

dont la première, semble-t-il, fut créée par un révérend...

Par la suite, on relèguera les aiguilles presqu'exclusivement

aux mains des femmes...

 

Cependant aujourd'hui, de plus en plus souvent, on voit des messieurs se mettre au tricot

et réaliser des oeuvres d'art ou bien de simples objets du quotidien... :)))

 

Il n'est pas une semaine sans que les médias nous vantent les bienfaits du tricot...

la (soit-disant) nouvelle thérapie anti-stress... !!!

 

Il y a quelques jours,

à la suite d'une émission télévisée prônant (encore...) les bienfaits du tricot,

mon Papy-Thé m'a demandé de lui montrer comment tricoter...

"Avec de grosses aiguilles !!!" a-t-il dit...

 

Quoi ? Etait-ce possible ?

Lui qui s'agaçait bien souvent de me voir les aiguilles en mains ???

 

Laissant là mes questions, nous nous sommes IMMEDIATEMENT mis en quête d'aiguilles...

De GROSSES aiguilles..., j'en avais, des N°9 !!! Oui, mais pas de fil adéquat...

Nous voilà donc partis acheter de quoi apprendre à tricoter à Papy-Thé...

 

A 77 ans,

4 jours plus tard, il avait réalisé sa toute première écharpe en point mousse...

Quasi sans faute !!!

 

PAPY-THE5

 

Il n'est jamais trop tard pour apprendre à se faire du bien...

Ni pour faire du bien...

 

PAPY-THE4

Car voilà que des projets fusent dans sa tête, des projets pour offrir...

Il me dit : "je suis heureux !"

 

PAPY-THE3

 Moi, mon Papy-Thé,

moi, je suis très fière de toi !!!

:))))

 

Posté par MamieT-Bergamote à 03:23 PM - - Commentaires [84] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 25 mars 2016

Le petit banc...

...oOo...

J'aime les petits bancs...

Petits bancs de bois,

BANC_09

 

petits bancs de pierre,

BANC_10

 

petits bancs de fer aussi... :)))

91Q8qVj07rL

 

Toujours accueillants, ils offrent au(x) promeneur(s)

une halte bienfaisante...

Soigneusement disposés, ils portent le regard à la Contemplation,

à l' Emerveillement...

 

Lorsqu'avec mon amie, nous parcourons les coins de notre campagne,

nous prenons souvent le même chemin...

 

BANC_02

 

Admirant de-ci, de-là, les pissenlits, les primevères et les pervenches,

nous bavardons..., souvent joyeusement,

parfois plus tristement...

 

Nous apercevons bientôt les vignes surplombant le village voisin...

 

BANC_03

 

Le voilà !

Adossé au cabanon du vigneron un petit banc de bois nous attend...

Il n'a rien d'extraordinaire ce petit banc...

Ni forme délicate, ni bois précieux, ni sculpture, ni volute aucune...

Et pourtant, il a pour nous un attrait particulier... :)))

 

BANC_01

 

Le déplaçant à notre gré, plus au soleil ou plus à l'ombre,

selon l'air du temps et selon la saison,

nous nous installons...

Après avoir partagé nos joies, nos peines et nos soucis,

nous tirons de notre sac à dos,

Le Livre...

Nous en lisons et méditons un passage, puis nous prions coeur à coeur,

nous adressant à Notre Père Céleste,

remerciant son Fils Jésus...

Quel privilège extraordinaire !

 

 

Nous repartons ensuite, l'âme légère et le coeur apaisé...

 

BANC_05

 

admirant au passage les bourgeons prêts à éclater de leur vie toute nouvelle...

 

BANC_06

 

longeant l'étrange château aux molosses effrayants...

 

BANC_07

 

Nous sommes bientôt arrivées à destination...

Il est temps de nous quitter, nous embrassant, nous réjouissant,

libres et heureuses de connaître un si grand Seigneur...

 ***

 

En ces temps de fêtes pascales... je te souhaite, à toi qui passe par ici,

je te souhaite un(e) ami(e) et pourquoi pas aussi...,

un charmant petit banc...

Pour aller à la recontre de Celui qui nous aime tant,

de Celui "qui n'avait ni beauté, ni éclat pour attirer nos regards

dont l' aspect n'avait rien pour nous plaire”

et qui pourtant a donné Sa vie

pour toi, pour moi,

pour chacun de nous...

 

BANC_04

 

Doux temps pascal à toi qui arrive vaillamment au bas de cette page...

Avec une pensée toute spéciale, toute compatissante,

pour ce coeur qui pleure de douleur...

 

BANC_08

 

Que l' Eternel te bénisse et te console !

***

 

Posté par MamieT-Bergamote à 06:00 AM - - Commentaires [35] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 27 janvier 2016

Je marche...

...oOo...

Je marche...

Il a gelé cette nuit et le ciel est gris ce matin...

Le froid vif et piquant me mord les jambes...

Je suis couverte jusqu'au-dessus des oreilles

et d'un pas ferme et décidé, je marche...

 

Je me rends chez mon amie,

je sais qu'ensemble nous vivrons un temps "à part"...

Je marche...

Tout au fond de moi j'entends une petite voix qui dit :

Tu es vivante !!!

Je marche...

 

Rien n'a changé depuis hier, le même chemin,

les mêmes maisons, les mêmes champs qui le bordent...

Les mêmes problèmes, les mêmes soucis tout autour de moi,

les mêmes douleurs dans mes bras...

 

Pas âme qui vive sur ma route,

je suis seule,

et vivement je marche...

 

Soudain elle est là...

Je ne l'ai pas reconnue tout de suite...

Elle emplit tout mon être,

elle irradie toutes les parcelles de mon corps...

 Et ça fait même un peu mal tant elle est intense,

mes yeux s'emplissent de larmes...

***

 

 

IMG_3120b

 

Elle est là...,

indicible, irrépressible, ineffable...

 

La JOIE !!!

 

 

 A genoux, dans mon coeur, je dis :

" Merci Seigneur !!! "

:)))

 

Posté par MamieT-Bergamote à 01:01 PM - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 13 janvier 2016

Au dessus du brouillard...

...oOo...

C'était au tout début de ce mois de janvier,

lorsqu'un brouillard trèèès épais pesait sur notre village...

 

Papy-Thé, bien plus sensible que moi au manque de soleil,

se plaignait des mauvaises conditions atmosphériques...

Seule solution pour voir plus clair,

et pour faire revenir (peut-être..) le sourire sur le visage de Papy-Thé,

prendre la voiture..., et rouler pendant quelques kilomètres

pour atteindre un village situé juste un peu au-dessus de chez nous...

 

Nous voilà partis tous deux, à la recherche de la lumière et du soleil...

 

 

Quelle bonne idée nous avons eue de faire cette petite balade sur les hauteurs !!!

Là, juste au dessus de la mer de brouillard, le soleil est resplendissant

et la vue magnifique !!!

 

 

Zut ! J'ai encore oublié mon appareil-photo...

Qu'importe, nous faisons une petite promenade bienfaisante,

nos visages baignés de soleil et une vue à couper le souffle...

 

Le souffle... Il est vrai que Papy-Thé n'en a plus beaucoup....

Et le voilà qui veut raccourcir notre balade, il veut déjà rentrer...

J'insiste un peu pour poursuivre notre chemin,

sachant qu'en redescendant chez nous, le brouillard sera toujours là,

et sur ces hauteurs il fait si beau !!!

 

 

Tout à coup, au bord du sentier, derrière une cabane de bois,

j'aperçois un oiseau...

Un pigeon tout mignon, doté d'une drôle de petite houpette...

- L'as-tu vu Papy-Thé ?

 

Pas sauvage pour deux sous l'animal...

Il avance vers nous en se dandinant...

pigeon d australie

 

Quelques pas derrière lui, un homme...

Je l'interpelle et engage la conversation :

- Est-il à vous cet oiseau ?

- Oui...

- Est-il apprivoisé ?

- Oui...

- Il est joli, et amusant avec sa petite houpette...

- C'est un pigeon d'Australie...

- Ah ! Et jamais il ne s'est échappé ?

- Oh ! Si... J'ai du parfois monter sur une échelle pour le récupérer...

  

Je regarde cet homme droit dans les yeux... et amusée, je lui dis :

- Je vois que vous avez la même coupe que votre pigeon... :)))

- Oui ?...

(toujours avec humour... ) - Est-ce que vous savez aussi voler comme lui ?

- Ah ! Non, je suis trop lourd, me répond-il en souriant...

 

Pierre Béchir 1

 

Nous allons quitter ce monsieur, quand ce dernier me dit :

- Tenez, c'est pour vous...

Et le voilà qui me glisse un CD dans les mains...

- Vraiment ? C'est pour moi ? dis-je plus qu'étonnée

- Oui...

Et il vérifie que le CD est bien présent dans la boîte... 

 

Trèèès surprise, je le remercie vivement,

et lui souhaite une belle promenade...

 

fais-moi-rever-cd-2011oe

Tout en marchant, je lis le titre du CD : "Fais-moi rêver"...

Quel programme !!!

 

Puis je lis quelques titres des chansons :

Que Sa grâce - Au grand Roi - Couronné de lumière...

Il ne m'en faut pas plus pour comprendre...

 

Je retourne un peu sur mes pas, vers cet inconnu et je lui lance :

- Vous avez visé juste... J'ai le même "Père" que vous !!!!

dis-je enthousiasmée...

Merci, merci encore infiniment !!!

J'entends de sa part un : - Cool !!!...

***

 

 

Je m'en retourne vers Papy-Thé, le coeur tout léger et l'âme tellement réjouie...

Nous nous dirigeons maintenant vers notre voiture...

Encore toute éblouie de soleil et toute ébahie par le geste de cet inconnu

(qui est pourtant mon frère...), je dis à Papy-Thé :

- C'est fou comme je suis chanceuse,

nous venons chercher un peu de lumière et en plus je reçois un super cadeau...

Et lui de me répondre :

- C'est normal, il t'a reconnue...

- Comment ça ?

- Ben oui, il t'a reconnue...

???

***

 

 

J'ai fait quelques recherches (sur Internet...)

et cet inconnu n'est en fait pas si inconnu que cela,

il est chanteur et musicien

Vous pourrez en savoir plus sur lui ici...

..

 

J'ai enregistré son CD, pour l'écouter souvent...

Et je choisis à mon tour, de faire cadeau de cette musique à un(e) inconnu(e).

Y aura t-il quelque candidat(e) ???

***

 

Merci pour votre visite et belle journée à vous qui passerez par ici...

 

Que le grand Roi,

couronné de lumière et de gloire,

soit avec vous !!! 

:)))

 

Posté par MamieT-Bergamote à 11:03 AM - - Commentaires [43] - Permalien [#]
Tags : ,


samedi 11 avril 2015

KAL "sur le chemin de l'école" (2)

...oOo...

Prendre le "chemin de l'école" ou...

faire l'école buissonnière... :)))

*

C'est pas le tout de s'inscrire à un KAL chez Lili...

Encore faudrait-il y travailler...

Oui, mais...

***

Mais ces temps-ci,

j'ai besoin de silence et de tranquillité plutôt que de tricoter...

Pourtant, ce chemin de l'école, je l'ai parcouru très récemment...

***

Au tout début de mars dernier, un matin,

je retourne dans le village de mon enfance

(là où j'ai vécu de 6 ans à 10 ans)...

Ce matin-là est clair et léger, le soleil radieux illumine le ciel d'azur...

Pas un seul nuage !

Une odeur de frais printemps embaume l'air

et les oiseaux célébrent de leurs trilles le retour des beaux jours...

Avec un coeur tout chargé de tristesse, et tout à la fois plein de reconnaissance,

je reprends le chemin de l'école,

comme autrefois...

Je longe les jardinets des maisons voisines,

montant la rue des Paules, empruntant la rue Paul Ferry,

puis descendant vers le vieux lavoir...

 

56420316

 

Sur la gauche, le "Foyer St Michel" (l'ancien orphelinat) a disparu...

La nouvelle mairie a pris place dans ses vieux bâtiments rénovés.

 

th2

 

A droite, la ruelle du lavoir qui monte vers l'école primaire...

J'y croise une petite fille qui se rend à l'école, elle aussi...

Je la salue d'un sourire,

lui demande si elle se plaît dans cette école,

lui raconte que j'y ai vécu des jours heureux... quand j'avais son âge.

Je lui souhaite une belle journée...

:)))

Je reste un moment là, dans la cour de mon ancienne école

(éliminés les vieux arbres qui me faisaient rêvasser...:(( ),

je regarde les enfants,

observant leurs jeux, écoutant leurs cris joyeux,

leurs petites chamailleries aussi...

C'est beau l'enfance !!!

.♥. 

Je revois la ruelle des fraises,

par laquelle il m'est arrivé, autrefois, de m'échapper pendant la récréation,

pour filer en douce à la boulangerie, y acheter un petit pain ou des bonbons...

La petite épicerie et le vieux café du coin, tout comme la boulangerie,

ont fermé leurs portes depuis bien longtemps...

Le village est devenu un villlage dortoir...

 

Je poursuis mon chemin et passe devant le carmel...

 

vueducarmel-03

 

Je me souviens que j'y allais parfois lors de cultes liés au catéchisme.

Nous ne voyions pas les religieuses, cachées derrière une immense grille,

mais quelles voix angéliques elles avaient !!!

 

Tourner à gauche par la rue de l'abbé Rohmer,

descendre entre les hauts murs des belles propriétés

et réaliser que je peux, aujourd'hui, en me mettant sur la pointe des pieds,

apercevoir un peu de la beauté qui se cache derrière eux...

(à 10 ans ma taille ne me le permettait pas... :))) )

Les jardins commencent à se parer de magnifiques couleurs...

Les crocus s'évanouissant, les primevères et les jonquilles les remplacent joyeusement

et colorent de taches ravissantes les parcs de ces demeures magnifiques...

 .♥.

Me souvenir de Marie Pincemaille (tiens, déjà une histoire de mailles ???),

de sa grand-mère,

de ces 2 cousins qui se ressemblaient tant, presque comme des jumeaux,

et dont j'étais follement amoureuse... (des 2 à la fois !!!)

 

Bifurquer vers la vieille église Ste Brigide,

et là encore, laisser remonter les souvenirs...

 

800px-Eglise_de_Plappeville

 

Le vieux curé (était-il vraiment si vieux que ça ?), les dimanches à l'église,

le garde suisse (tiens déjà la Suisse?) qui, pendant les offices,

surveillait les enfants du coin de son oeil de verre... (impressionnant !!!),

les pétales des roses de ma grand-mère pour la procession de la fête-Dieu,

l'odeur de l'encens, le goût de l'hostie que je prenais comme un bonbon...,

ma première communion avec ma jolie robe blanche...

(cousue par ma maman, bien sûr...)

 

IMG_1353

 .♥.

Quelques années plus tard, je jetterai aux orties, les rites, les cultes,

la religion, les traditions, et peut-être même Dieu...

Je serai pourtant, rattrapée bien plus tard,

par le coeur,

tout en douceur...

:)))

***

 

Oh ! la la..., mais je m'aperçois que je vous ai longuement promené(e)s

sur les chemins de mon enfance...

Et mon ouvrage de ce fameux KAL ? Où en est-il ?

Pas très appliquée, l'élève d'aujourd'hui...

 

KAL_CHEMIN3

 

De quoi décomplexer celles qui se croient en retard pour ce rendez-vous mensuel !!!

De quoi motiver, peut-être, celles qui hésitent à prendre "le train" en marche ?

 :)))

Je m'en vais reprendre mes aiguilles,

et continuer de visiter, à mon rythme, les souvenirs de mon enfance,

en sautillant, sur le chemin de l'école...

Vive la marelle, la corde à sauter, le jeu de colin-maillard, les billes,

les comptines,

(passe passe passera..., le palais royal est un beau palais...)

que je fredonnne parfois... en souriant... :)))

***

 

KAL_CHEMIN4

Et maintenant,

pour voir ce qu'ont réalisé les autres participantes à ce KAL,

allez voir chez Lili

qui vous montrera les ouvrages des unes et des autres...

:)))

 

Quant à vous, qui passez par là,

si vous nous partagiez votre chemin d'écolière

et vos souvenirs s'y rattachant ???

.♥.

Belle journée à chacun, à chacune !!!

Joyeuses mailles aux "kaleuses" de toutes régions, de tous pays !!!

Au plaisir de vous lire et de voir vos avancées...

:)))

 

***

 

Posté par Mamie-T à 07:00 AM - - Commentaires [38] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 27 mars 2015

Un bel héritage...

…oOo…

Venez donc par ici, j'ai quelque chose à vous partager... :)

 

" Le tricot, quelle histoire... "

 ***

Au tout début de février, je reçois un étonnant message...

"Chère Mamie-Thé...,

Nous avons un reportage prévu sur vous dans le Passion tricot N°1.

(... ...) Quand peut-on vite se joindre pour l'interview ?

Bien à vous, Toinette Clément"

 ***

Me voilà surprise, étonnée, INCREDULE...

Et aussitôt après, chamboulée, ravie, excitée !!!

… . …

Je partage alors, cet étonnant message, à ma plus grande fan (vive Skype !!!)...

Elle en est réjouie, ravie, et très fière pour moi…

Elle?

C'est celle qui m’a tout appris des bases du tricot, du crochet,

de la couture aussi, et de tant d’autres choses…

.♥.

C'est elle qui m’a transmis le goût du travail bien fait…

Elle, la première, voit les avancées de mes ouvrages divers,

et toujours m'encourage et me félicite pour ma curiosité (ma ténacité ???),

et pour mes idées...

:)))

 

Elle bénéficie de plusieurs de mes châles pour réchauffer ses frêles épaules...

.♥.

CHALES_MAMAN

.♥.

Quand, fin février, je me rends chez elle,

(pour lui offrir cette dernière étole qui lui plaisait tant...)

je lui fais lire les pages provisoires du reportage de ce tout nouveau magazine...

Elle en est vraiment heureuse pour moi, et tout à la fois, surprise et touchée

que l’on y fasse aussi, mention de sa personne…

 

***

PassionTricotN°1

 

MERCI beaucoup chère Toinette, pour l’honneur que vous me faites par ce reportage

dans ce magazine tout nouveau, tout beau, tout printanier,

et qui ravira toutes les tricoteuses d'aujourd'hui...

***

 

Hélas, ma petite maman, elle qui m'a tant appris, tant donné,

qui se réjouissait tant, pour moi, de cet "événement tricotesque",

ne verra jamais ce magazine dans sa version finale…

 

Elle s’en est allée vivre,

pour toujours,

dans la maison de l'Eternel...

.♥.

IMG_0169b2

Merci INFINIMENT, Toinette,

pour la joie et la fierté que j’ai vu briller dans ses yeux,

juste quelques jours avant son Grand Départ…

***

Puissent mes mains, mes mots, mon coeur...

continuer de faire honneur à ma petite maman,

de mille et une manières...

 

Puissent mes mains, mes mots, mon coeur...

continuer de servir Dieu, quoiqu'il arrive...

(et aussi, et encore... au travers du tricot solidaire...)

.♥.

 

Pour terminer ce billet  vraiment "à part",

un MERCI tout spécial à toutes mes chères testeuses,

sans qui aucun de mes modèles ne serait "abouti"...

(quelle riche expérience humaine les tricots-tests !!!)

MERCI enfin à la gracieuse Marie-Line,

sans qui ce reportage n'aurait certainement pas vu le jour...

 

Le tricot ?

Une histoire de transmission du savoir,

transmission du plaisir de faire... et du faire plaisir,

une histoire d'amour maternel et d'amour filial,

une histoire de partage,

un bel héritage...

 

Une BELLE histoire de VIE, en somme...

 

.♥. 

"Du fil et des aiguilles, la vie à petits points...

Et puis s' Emerveiller, si possible chaque matin..."

***

 

Posté par Mamie-T à 06:30 AM - - Commentaires [71] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 5 février 2015

Les pommes de ma grand-mère...

...oOo...

 Ah ! Ma grand-mère...

Quel doux souvenir elle a laissé dans ma mémoire...

.♥.

Sa vie fut plus que difficile, traversant les 2 guerres,

mettant au monde 11 enfants (et la dernière sera de plus handicapée...),

luttant sans cesse contre la pauvreté,

s'échinant au travail...

Pourtant, jamais je ne l'ai entendu se plaindre,

ni revendiquer des conditions de vie moins précaires...

Sa raison de vivre ? Sa famille bien sûr...

Ses petits bonheurs ? Les fleurs, les fleurs et encore les fleurs...

:)))

Les_pommes_tableau

Que j'aime me souvenir de ses cheveux enroulés tout autour de son visage,

de ses mains striées, usées par le travail,

de son éternel tablier,

de son regard bleu de franchise et de bonté,

de son sourire plein de générosité...

.♥.

Un jour, toute jeunette, je lui présentai l'élu de mon coeur,

celui avec lequel je voulais construire ma vie de femme...

...

L'accueil de ma grand-mère, tout de simplicité et de gentillesse

est encore bien vif dans ma mémoire...

Je me rappelle l'odeur de sa maison,

le ronflement du vieux poêle qui nous enveloppait de sa douce chaleur...

Je me souviens des grandes tartines de pain,

du camembert que je dégustais à pleines dents et de bon coeur,

de l'odeur du café toujours prêt sur la cuisinière...

...

Pauvre ma grand-mère ?

Elle l' a été, c'est certain...

Je crois pourtant qu'elle était plus riche que bien des grands de ce monde...

...

Ce jour où je lui présentai mon jeune fiancé, à l'heure de notre départ,

elle s'éclipsa dans sa cave, tout sourire aux lèvres...

Quant elle en revint, elle tenait dans son tablier bleu,

2 pommes qu'elle frottait vigoureusement pour les faire briller...

Elle nous les tendit, nous disant au revoir et nous remerciant encore

de notre visite...

.♥.

Je le sais bien moi, que ce jour-là,

avec son sourire jusque dans le bleu de ses yeux,

je le sais bien moi, qu'avec ces 2 pommes,

elle nous offrait tous les trésors de la terre...

.♥.

 

IMG_1121

.♥.

Ce matin, quand j'offrais à ma petite-fille une pomme pour son dessert,

instinctivement, je la frottais énergiquement pour la faire briller..

.♥.

Pensées 06

.♥.

Ce matin, j'ai pensé très fort

à ma douce grand-mère...

:)))

 

 

Posté par Mamie-T à 09:30 PM - - Commentaires [42] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 30 janvier 2015

Le livre...

...oOo...

"Avant de rejoindre son mari en Espagne, et après en être revenue,

la mère du poète Victor Hugo habita avec ses trois enfants, à Paris, une vaste maison,

l’ancien couvent des Feuillantines.

Victor Hugo y passa donc de nombreuses années de son enfance

(de fin 1808 à fin 1813, avec une interruption en 1811),

et il en conserva toujours un vif souvenir.

L’épisode de la découverte de la Bible n’est pas une fiction,

l’auteur l’a raconté ailleurs en y ajoutant de nombreux détails." 

(texte source ici...)

Feuillantines

Les Feuillantines : Crédit photo du web

.♥.

Mes deux frères et moi, nous étions tout enfants.
Notre mère disait: "Jouez, mais je défends
Qu'on marche dans les fleurs et qu'on monte aux échelles."

Abel était l'aîné, j'étais le plus petit.
Nous mangions notre pain de si bon appétit,
Que les femmes riaient quand nous passions près d'elles.

Nous montions pour jouer au grenier du couvent.
Et là, tout en jouant, nous regardions souvent
Sur le haut d'une armoire un livre inaccessible.

Nous grimpâmes un jour jusqu'à ce livre noir ;
Je ne sais pas comment nous fimes pour l'avoir,
Mais je me souviens bien que c'était une Bible.

Ce vieux livre sentait une odeur d'encensoir.
Nous allâmes ravis dans un coin nous asseoir.
Des estampes partout ! quel bonheur ! quel délire!

Nous l'ouvrîmes alors tout grand sur nos genoux,
Et dès le premier mot il nous parut si doux
Qu'oubliant de jouer, nous nous mîmes à lire.

Nous lûmes tous les trois ainsi, tout le matin,
Joseph, Ruth et Booz, le bon Samaritain,
Et, toujours plus charmés, le soir nous le relûmes.

Tels des enfants, s'ils ont pris un oiseau des cieux,
S'appellent en riant et s'étonnent, joyeux,
De sentir dans leur main la douceur de ses plumes.

Île de jersey - Août 1885

Victor Hugo

 

Aujourd'hui ce livre se pare souvent de couleurs...

.♥.

bible_1

Et si le mien a emporté quelques plis, quelques écornures,

le bonheur de le lire est intact...

.♥.

Ah ! La belle aventure que sa lecture...

L'extraordinaire découverte pour qui ouvre son coeur...

:)))

... . ...

 

Que celle qui, un jour, m'a parlé de Son Auteur...

bible_2

a dédicacé la première page de mon gros livre rouge...

bible_4

y a semé des petits mots à l'intérieur...

bible_5

soit bénie à tout jamais... :)))

.♥.

 

***

bible_3

***

 

 

Posté par Mamie-T à 10:24 AM - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 23 janvier 2015

Un autre Charlie...

...oOo...  

Le jour où je me suis aimé pour de vrai…

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai compris qu’en toutes circonstances,
j’étais à la bonne place, au bon moment.
Et alors, j’ai pu me relaxer.
Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle estime de soi.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai pu percevoir que mon anxiété et ma souffrance émotionnelle
n’étaient rien d’autre qu’un signal
lorsque je vais à l’encontre de mes convictions.
Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle authenticité

...

City-Lights-charlie-chaplin-14440701-500-379

...

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai cessé de vouloir une vie différente,
et j’ai commencé à voir que tout ce qui m’arrive contribue
à ma croissance personnelle.
Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle maturité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai commencé à percevoir l’abus dans le fait de forcer une situation,
ou une personne,
dans le seul but d’obtenir ce que je veux, sachant très bien
que ni la personne ni moi-même ne sommes prêts,
et que ce n’est pas le moment.
Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle respect.

...

-BEAUTY-TRAMP-charlie-chaplin-12691665-500-388

...

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai commencé à me libérer de tout ce qui ne m’était pas salutaire :
personnes, situations, tout ce qui baissait mon énergie.
Au début, ma raison appelait ça de l’égoïsme.
Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle amour-propre.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai cessé d’avoir peur du temps libre et j’ai arrêté de faire des grands plans.
Aujourd’hui, je fais ce qui est correct, ce que j’aime,
quand ça me plait et à mon rythme.
Aujourd’hui, j’appelle ça simplicité.

...

6a00d83451f25369e20167621d8972970b-800wi

...

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai cessé de chercher à toujours avoir raison,
et je me suis rendu compte de toutes les fois où je me suis trompé.
Aujourd’hui, j’ai découvert l’humilité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai cessé de revivre le passé et de me préoccuper de l’avenir.
Aujourd’hui, je vis au présent, là où toute la vie se passe.
Aujourd’hui, je vis une seule journée à la fois, et ça s’appelle plénitude.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai compris que ma tête pouvait me tromper et me décevoir.
Mais si je la mets au service de mon cœur,
Elle devient un allié très précieux.

 

Lu par Charlie Chaplin lors de son 70ème anniversaire

texte de Ken Mac Millen

.♥.

 

Qu'il est long, bien souvent,

le chemin pour s'aimer pour de vrai...

:)))

 

 

Posté par MamieT-Bergamote à 06:13 PM - - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags :